2017: Année de l’innovation et prévention

Année 2017 : Innover et prévenir. C’est le message de Michael Moller Directeur Général de l’ONU/Genève. Il indique, «Il existe par ailleurs une liste de tâches externes à l’ONU. Les partenariats nécessaires pour innover et prévenir s’étendent bien au-delà de l’Organisation. Le leadership, aux niveaux national, local et même individuel, est nécessaire. À l’ère des réseaux sociaux et autres technologies innovantes, les anciennes structures sont mises au défi et voient naître de nouvelles possibilités de collaboration. Nous avons tous un rôle à jouer pour faire de 2017 une année de paix. Pensons de façon préventive, soyons novateurs et travaillons ensemble sur notre liste de tâches collective pour 2017 ».

Pour CIPREGE-1Stagemploi, la prévention demeure un principal objectif auquel l’on devait tendre dans la lutte contre la précarité.

DETERMINATION et INNOVATION sont aussi des valeurs chères à notre association active dans la promotion des droits à la dignité humaine et la lutte contre la précarité et le chômage en priorité par PREVENTION.

 

Proposition de valeur pour faire émerger sa candidature


La proposition de valeur garantirait un positionnement idéal pour faire émerger sa candidature. Gardons espoir.

La lecture des publications sur les nouvelles tendances en matière d’écriture des CV fait froid au dos. Chaque fois on nous sort des nouveaux indicateurs.

On nous avait indiqué que le récit de notre parcours de vie professionnelle devrait ressortir par clarté, concision, attractivité, crédibilité, spécificité etc…

Un coach en recrutement nous conseille de faire une proposition de valeur.

Il indique : « Votre Proposition de Valeur fait partie de votre marque personnelle (personal brand) et est donc un élément clé de votre présence online et offline ».

Un joli bouquet de tournesol, symbole de la vivacité du printemps

Ce que j’en pense. Cet article, très intéressant, soulève une problématique sans la nommer. Le positionnement. L’ère du numérique a bouleversé la manière de se présenter. On est entré dans une gestion de l’attention qu’on nous accorde. On veut que le candidat écrive l’histoire de son parcours professionnel en sachant que la lecture de son CV sera au maximum d’une minute.

Le challenge est de pouvoir convaincre le recruteur que mon parcours de vie répond au profil qu’il cherche. Le paradoxe est qu’il n’a pas de temps à consacrer à vraiment me découvrir.

Si mon CV comme publication doit permettre de faire ressortir ma valeur réelle dès les 3 premières secondes de lecture de mon parcours professionnel, résumer mon profil en un titre accrocheur pour imprimer un socle stratégique à l’esprit de mon lecteur, ce n’est si simple ni donné à tout le monde.

Je conviens que dans un environnement ultra compétitif, je n’ai pas droit de négliger une quelconque piste.

Le positionnement qui vise une identification en référence pour réussir une différenciation en fonction des attentes des recruteurs n’est pas à négliger, mais comme la proposition de valeur, il n’est pas une solution miracle.

La proposition de valeur serait donc un ingrédient pour corser son positionnement.

Toutefois, le CV devra ressortir la clarté, concision, attractivité, crédibilité, spécificité, proposer la valeur etc…

Je me demande si ce n’est pas trop exiger pour une candidature ?

Le débat est ouvert.